P2010170

ayurveda_sanscrit
Qu’est-ce que l’Ayurveda ?

L’Ayurveda est né 3000 avant JC, en Inde.
Ayurveda signifie « Science de la vie » ou « Connaissance de la vie » en sanskrit.

Une compréhension globale de l’Univers

L’ayurveda est né de la science védique (science qui cherche une compréhension globale de l’univers) et inclut le Yoga, la méditation, le massage, l’astrologie, l’herbologie, la naturopathie, la diététique, la chirurgie, la gynécologie et la psychologie.

P1010198

La connaissance de l’individu dans tout son être

L’Ayurveda est basé sur la connaissance de l’individu dans tout son être, physique, mental, émotionnel et spirituel.

L’Ayurveda prend en considération l’individu dans sa constitution physique propre, dans son mode de vie (social, professionnel, familial, affectif), ainsi que dans ses aspirations.

L’Ayurveda considère que :

  • 60% des maladies sont psychosomatiques
  • 40% des maladies sont les conséquences d’un déséquilibre de sa constitution physique (alimentation non adaptée, surmenage, chocs émotionnels…)

Ce système de thérapie naturelle se situe le plus souvent en préventif :

  • en recherchant à équilibrer sa vie, en apprenant à se connaitre,
  • en activant l’énergie du corps par une activité physique régulière (comme le Yoga),
  • en prenant soin de soi et en purifiant régulièrement son corps (massothérapie, sudation, bonne hygiène de vie, alimentation adaptée…).
049

L’équilibre du corps à travers le massage ayurvédique

En stimulant différentes zones du corps physique et énergétique, elle stimule le système d’autoguérison, favorise l’élimination des toxines.

Suivant la tradition ayurvédique, chaque séance est établie après une consultation verbale pour établir et adapter au mieux les soins selon les besoins de chaque personne.

Chaque massage est pratiqué avec des huiles naturelles chaudes ou froides, selon la saison et la constitution de la personne.

Les soins sont pratiqués sur une table de massage, dans une atmosphère zen, avec une totale discrétion et un grand respect de chacun.